Atlasiat C'est notre Art Merci de votre visite
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS
 

Soutenez Atlasiat

{
}

Discussion instantanée

Latest Message: 4 years, 10 months ago
  • siham : bonne continuation salam
  • brahim : azoulat mayt3nam
  • Hamido : Je viens de m'inscrire sur ce site
  • Hamido : Bonjour. Ramadan moubarak said à tt l monde
  • Administrato : merci a khouya lehcen pour votre participation sur atlasiat
  • azaguagh : C' est bien d'avoir le courage et la volonté de rechercher et de regrouper notre patrimoine AMAZIGH .bon courage.
  • [admin] : merci pour votre visite
  • [hakima] : ah ok chef
  • [admin] : we hakima tu dois être inscris pour ce bénéficier de ce service
  • [admin] : bonjour hakima

Guests are shown between [].

Only registered users are allowed to post

Plan Du Site

Atlasiat c'est notre Arts

 
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS
123
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS
   
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS
   
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS
 
Traduction de certains izlans PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 
izliiiiii

Par Dieu, je jure
que si un jour je meurs
sans avoir vu mon aimée,
la terre de regret
de ma tombe m'éjectera !

* * *

C'est à cause d'un doigt
nonchalant
que je t'ai perdue, Ô Bague
sinon, maintenant
malheureuse, tu ne serais
dans la main ingrate de l'autre !!

* * *

C'est l'amour qui me fait parler,
ce n'est pas l'envie de fouiner
aux angles des mots.
Moi je pleure du sang !

* * *

J'aimerais être ami des bêtes,
vivre au coeur d'une forêt
en solitaire, loin des autres
sauf de mon aimée !

* * *

De ton ombre, ô figuier,
presque rien ne reste.
Maudit soit l'automne
qui de feuilles t'a privé!

* * *

Je suis tel un canapé de l'alfa
quiconque de passage
pourrait s'y asseoir à l'aise !

***
Oh! Que j'aimerais voir mon amante
porter un cuirassier la faux aux mains,
s'échiner le dos aux tertres !
prix de ces belles robes qu'elle demande.

* * *

Mon cœur, atelier de forgeron,
charbon ardent sans répit,
de coups de soufflet s'attise
mes rêves sont insomnie!

* * *

Telle une bague orfévrée
par un juif habile :
Aïcha !!

Oh! qu'on aimerait savoir
qui sera ce prince
qui s'en ornera les doigts! ?

* * *

Ô ! toi qui prétends pouvoir
sur le mont dresser un ouvrage,
demande à tes genoux
ce qu'il en est de la peine
du va-et-vient que le tissage exige ! ?

* * *

Sache qu'à cette source j'ai bu à satiété
avant même qu'il n'y ait de chemin vers ses eaux.
Maintenant qu'elle est accessible à tous,
que son chemin glue de boue,
moi je m'en désiste !

***
Jamais un seul cheveu blanc
tant que mon aimée Ittoàli
s'embellit les tresses de henné
et les yeux de khôl !

* * *

Telle la neige des pentes
est ma peine ;
mon aimée tel un soleil
la fait fondre.

* * *

Si, à propos de mon aimée,
je me confiais à la source,
ses eaux seraient de sang.

Et si à Dieu je la contais,
les étoiles disparaîtraient
et le soleil jamais ne se lèverait.

* * *

Tel un feu de nuit est cet amour.
Essoufflé, j'échoue à le rattraper
autant que je m'en approche
autant lui de moi s'éloigne,
quel destin amer !
Ma nuit ailleurs je l'ai passée!

* * *

L'amour est un faucon
planant au-dessus des terres ;
indifférent des crêtes de coqs,
il fonce droit sur les cœurs.

* * *

L'amour est un chasseur :
quand de la chasse
son coeur a envie,
il grimpe les crêtes
pour y tuer son gibier.
***

À quoi bon me lamenter encore
de mes pieds qui m'ont culbuté dans la fosse
de mon ami qui sans honte m'a trahi
de toutes ces femmes nonchalantes
et de cet enfer de mes parents

puisque tous m'ont laissé fléchir.

* * *

Combien de fois la nuit
de mes rêves sursaute
croyant entendre des voix m'appeler
alors que ce n'est que le vent
qui fouette le flanc des portes.

* * *

Je suis tel un roseau
sans moelle
Prière ! ô vent arrête tes souffles !

* * *

Tant de gens, la vie leur a promis le lait
mais elle ne leur a donné que l'eau
Et désirant le miel, ils n'ont bu que la cade,
de l'eau, ils se sont éloignés.

* * *

Pardon ma faim de t'avoir encore menti
c'est ma seule façon de t'apaiser
rien de la promesse au fameux dîner de délices
sauf ce bol de soupe
aux épaisses gerbes de persil !

* * *

Partout par tous chassé
ai-je fait du mal à tout ce monde ?
pourquoi ces bergers pauvres ne cessent-ils pas
de me harceler alors que les riches se taisent ?

Quel malheur Ô Dieu d'avoir fait de moi un chacal !

***

Quand la pluie tombe
et qu'un soleil jaunâtre
baigne la face des monts
c'est que le loup est en fête de noces !

* * *

De jour et de nuit jusqu'au soir
toutes les sentes sous mes pas
vers l'aimée
seul le coeur sait comment les battre

l'amour est voyage !

* * *

Va là où tu aimes aller
abeille erre
loin encore dans les airs
tu n'as pas de berger !

* * *

Grâce à son ombre
de vie la place bouillonne
tigresse d'amour qu'elle est
à merveille gouverne la lueur des mors !

* * *

Mauvaise est la ruse
plus mauvais encore
celui qui n'en use pas !



traduction par Ali Iken
janvier 2007

 

Mise à jour le Vendredi, 21 Décembre 2012 18:56
 

Ajouter un Commentaire


 
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS
 

Chanson du Jour

Inscription

Bienvenus dans atlasiat



Merci de votre visite

Statistics

OS : Linux p
PHP : 5.1.3RC4-dev
MySQL : 5.0.83
Temps : 07:41
Mise en cache : Activé
GZip : Activé
Membres : 5088
Contenu : 47
Affiche le nombre de clics des articles : 227326

Qui Est En Ligne

Nous avons 28 invités en ligne

Archive des Mélodies

 
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS
123<

 

Animé par Joomla!. Design: JoomlaShop.Be - Distribution: Gelono templatess.